ל"נ אבי מורי אהרן בן יעקב ז"ל
Le Calendrier Juif בע"ה
présentation | horaires | anniversaires | convertisseur | fêtes | agenda | télécharger | développeur | blog
calcul
  calculer le calendrier
  règles de report
  An Un
  algorithme
  numéro de jour
  position du soleil
  méthode des degrés
 
An Un
point de départ du calendrier juif
L'origine du calendrier, le 1er Tishri de l'an Un, correspond au dimanche 6 septembre 3761 avant l'ère courante.

En ce jour théorique, la nouvelle lune (molad shel Tohu מולד של תוהו) eut lieu à l'instant Ttohu = 5h 204p depuis le crépuscule, soit 23:11:20 à Jérusalem. Cet instant de référence est souvent mentionné par l'abréviation baharad בהר"ד :

ב = yom sheni, ה = 5, ר"ד = 204.

Mais cette information n'est que calculatoire, et sert de référence pour le calcul des heures des nouvelles lunes et la construction d'un calendrier perpétuel.

Selon la Torah, ce n'est que le quatrième jour de la création que D.ieu créa la lune et le soleil[3] ; et selon la tradition juive, il existe plusieurs avis concernant le mois de la Création du monde. La plupart des Sages du Talmud considèrent en fait que l'Homme fut créé le 1er Tishri qui débuta l'an 2 du décompte, les cinq premiers jours de la Création constituant la fin de l'an 1. Pour d'autres, la Création eut lieu en Nissan.

Quoi qu'il en soit, en fixant la mécanique du calendrier, Rabbi Hillel ne fit que formaliser les règles qui étaient alors d'usage au Sanhédrine, dans le souci de permettre aux Juifs d'observer correctement les lois temporelles pour les temps ultérieurs. Il ne prétendait pas valider rétroactivement les différents avis rabbiniques, de nature kabalistique, sur la date de la Création du monde.

Références  
3 : Bereshit I, 14-19 ( hébreu | traduction )
« D.ieu dit : “Qu'il y ait deux luminaires dans l'espace des cieux, pour distinguer le jour et la nuit. Ils serviront de signes pour les périodes, les jours et les années.” [...] Il fut soir, il fut matin, quatrième jour.»