ל"נ אבי מורי אהרן בן יעקב ז"ל
Le Calendrier Juif בע"ה
présentation | horaires | anniversaires | convertisseur | fêtes | agenda | télécharger | développeur | blog
fêtes
  solennités et célébrations
  Rosh Hashana
  Jeûne de Guédalia
  Yom Kipour
  Souccot
  Hoshaâna Rabba
  Shemini Atséret
  Simhhat Torah
  Hhanouka
  Jeûne de Tevet
  Tou biShvat
  Pourim
  Pessahh
  'Omer
  Yom HaShoa
  Yom haZicaron
  Yom haÂtsma'out
  Lag ba Omer
  Shavou'ot
  Jeûne de Tamouz
  Tisha bé Av
 
Yom HaShoa

Jour du souvenir de la Shoa - du massacre nazi.

Yom HaShoa
cliquez pour changer l'année
cliquez pour changer l'année
: le lundi 24 avril.

[30]Six décennies ont passé depuis le génocide. Pour les survivants, il demeure toujours réel et présent ; mais pour certains autres, il s'agit déjà de l'histoire ancienne. Tout au long de l'année, les enseignants, les parents, les responsables des communautés juives essaient d'informer au sujet de l'horreur de la Shoa - que s'est-il passé ? comment cela s'est-il passé ? comment cela a-t-il pu arriver ? se pourrait-il que cela se produise à nouveau ? Nous essayons de lutter contre l'ignorance par l'éducation, et contre l'incrédulité par la preuve.

Mais il y a une journée dans l'année qui est tout particulièrement consacrée à l'effort de mémoire. Pour se souvenir de ceux qui ont souffert, ceux qui se sont battus, ceux qui sont morts. Six millions de Juifs, soit un tiers des Juifs du monde, furent assassinés ; des familles enitères totalement décimées.

Cette journée fut proposée par les survivants de la Shoa, en particulier les rescapés du soulèvement du ghetto de Varsovie qui débuta le 19 avril 1943. Mais cette date était le premier jour de Pessahh, et les autorités rabbiniques ne purent associer ce jour de joie et de délivrance à la sinistre tuerie nazie. En 1950, il fut décidé que le jour de la Shoa serait fixé au 27 Nissan. Cette date anniversaire était encore comprise dans la période du soulèvement du ghetto de Varsovie.

La commémoration se fait de diverses façons, qui ne sont pas établies par le rite religieux. Certains allument six bougies en mémoire des six millions de morts ; des poèmes et des prières sont récitées ; des survivants racontent ; certains organisent des cérémonies où l'on lit des pages du Livre des Noms pour donner une idée de l'immense nombre des victimes.

En 1959, la Knesset proclama le Yom HaShoa comme jour férié national en Israël. En 1961, une loi fut passée pour fermer les établissements de loisirs le jour de la Shoa. A dix heures du matin, une sirène retentit pour inviter toute la population d'Israël à s'immobiliser, éventuellement sortir de voiture, et observer une minute de silence.

Si le 27 Nissan tombe un vendredi, un samedi ou un dimanche, le Yom HaShoa est commémoré le lundi qui suit (en commençant donc le dimanche soir).

Références  
30 : Inspiré d'un article de About.Com
Bibliographie : The Jewish Way: Living the holidays, Rabbi Irving Greenberg, et Holocaust Memorial Day, Rabbi Joseph Telushkin